J't'aime bien Lili / Philippe Chatel

Musique audio

Chatel, Philippe. Interprète

Edité par Mikado - 1997

Voir les documents multimédias

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Emilie jolie / Philippe Chatel, Alain Bashung, Alain Chamfort, Etienne Daho, Danielle Darrieux, Jacques Dutronc, Lara Fabian, Michel Fugain, Johnny Hallyday, Maurane, Art Mengo, Khaled | Chatel, Philippe. Interprète

Emilie jolie / Philippe Chatel, Alain Bashung...

Musique audio | Chatel, Philippe. Interprète | 1997

Emilie jolie : premier enregistrement public / écrit, composé et réalisé par Philippe Chatel | Chatel, Philippe. Interprète

Emilie jolie : premier enregistrement public ...

Musique audio | Chatel, Philippe. Interprète | 2002

Emilie Jolie : [musique imprimée] : pour piano, chant, guitare / un conte musical de Philippe Chatel | Chatel, Philippe. Auteur

Emilie Jolie : [musique imprimée] : pour pian...

Partition | Chatel, Philippe. Auteur | 2007

Du même sujet

A écouter d'urgence / Grégoire | Grégoire. Chanteur

A écouter d'urgence / Grégoire

Musique audio | Grégoire. Chanteur | 2017

Grégoire, c'est 5 albums produits en seulement 7 ans et plus de 2 millions d'albums vendus. Aujourd'hui, le chanteur revient avec de nouvelles compositions 100% originales. Son premier single "C'est quand" fut une véritable ode à l'amour avec un refrain aussi entêtant qu'avait pu l'être le cultissime "Toi + Moi" il y a quelques années. Après "Si tu m'emmènes", second single de ce nouvel opus, Grégoire nous fait découvrir le titre "Une lettre", chanson pop électro, inspirée notamment des rythmiques de "Stolen Dance" de Milky Chance et des ambiances de Kygo, le tout accompagné d'un texte qui parle à tout le monde. Grégoire démontre, une fois encore, qu'il manie toujours aussi bien l'art de la ritournelle imparable.

Amour chien fou / Arthur H | Arthur H.. Chanteur

Amour chien fou / Arthur H

Musique audio | Arthur H.. Chanteur | 2018

Cet album est double parce que Arthur H sait que nous sommes mélancolie et joie, chagrin et liesse. Cet album est double parce que nous sommes celle ou celui qui aime danser pieds nus sur la moquette, et puis nous sommes aussi celle ou celui qui regarde le ciel en écoutant des chansons qui font toujours frissonner et pleurer. Cet album est double parce que nous sommes "chien fou" et "loup doux" à la fois. Mais surtout Amour chien fou est un disque d'amour, c'est écrit dessus, vous n'aviez pas loupé l'information, n'est-ce pas ? Ecoutez comme Arthur H parle merveilleusement des gens qu'il aime. Et il sait aimer les femmes, les amis, les frères, les soeurs, les vaincus, et les fantômes, il pleure avec nous parce que continuer de vivre c'est voir mourir les siens, il pleure et il chante, et il ne cesse de nous faire danser. Le disque a été imaginé pendant et entre les escales d'un tour du monde et puis, avant d'être mixé et masterisé à Montréal, cette ville du Grand Large, où monsieur H retrouve son souffle, il a été conçu et enregistré avec ses complices au coeur de Paris, au coeur brûlant de l'été 2017, à la Maison de la Poésie. Arthur y a d'ailleurs retrouvé son compagnon de toujours Nicolas Repac, co-réalisateur, qui a amené avec lui sa cargaison de samples fantastiques et fantomatiques ainsi que ses guitares envoûtantes de griot blanc.

J'aime pas la chanson / Juliette | Juliette. Chanteur

J'aime pas la chanson / Juliette

Musique audio | Juliette. Chanteur | 2018

"On s'attend à ce que j'explique ce titre mais cet album aurait tout aussi bien pu s'appeler J'aime pas le piano il s'appelle J'aime pas la chanson parce que j'aime pas non plus la chanson. Ce qui est rigoureusement vrai, mais ne m'empêche pas d'en faire. Même si je n'aime pas écrire, chercher le mot juste au sens exact, la forme, le fond, patin-couffin, gratter pendant des heures du papier à carreaux ou à musique, tâtonner le piano, et chantonner des lalala pas seulement sous la douche. J'ai bien connu une crèmerie qui proposait des produits sublimes dans un coin de Paris et dont la patronne ne mangeait jamais de fromage parce que, disait-elle, elle n'aimait pas ça. Voilà ! Je suis la crémière de la chanson."

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs